dimanche 29 décembre 2013

En ce dimanche de la Sainte Famille...

Il se trouve que cette année, le dimanche de la sainte famille tombe le jour de mon anniversaire !

Quelle ne fut pas ma surprise, ce matin, à la fin de la messe dans la basilique Notre-Dame de Cléry, après qu'ait été exécuté "Il est né le Divin Enfant", d'entendre l'orgue et l'orchestre des jeunes enchainer sur la mélodie bien connue de "Joyeux anniversaire" !

Merci à Jean-Louis, l'organiste, à Bertrand, Paul, Noël, Mathilde (la liste est à compléter), les musiciens, de leur intention délicate !

mardi 3 décembre 2013

Fourezytou !

Vous savez, c'est le nom très particulier de ces plats du dimanche soir... Ceux dans lesquels on accommode tous les restes qui se trouvent dans le réfrigérateur ! 

Eh, bien j'ai découvert qu'il pouvait y avoir aussi des célébrations "fouzytou" ! Celles, où par commodité, on célèbre des baptêmes de bébés, d'enfants d'âge scolaire, de premières communions le jour de la profession de Foi du grand frère ou de la grande soeur ! Bref, une sorte de ker messe dans laquelle tout devient important quand l'essentiel perd de son son sens ! 

Bref, je sens que je risque fort de faire comme on en rigolait au séminaire : une homélie dans laquelle on dit tout sans rien dire ! Juste en articulant un sujet, un verbe un complément et un adjectif...

Exemple :


mardi 26 novembre 2013

Dur dur d'être au service de la mission sans blesser !

Alors que notre Pape François nous offre ce très beau texte Evangelii Gaudi , résultant des travaux sur la Nouvelle Évangélisation effectués dans le cadre de l'Année de la Foi, je suis marqué par la manière dont trop de catholiques ont encore une vision "individualiste" de la foi ! 

L'individualisme dénoncé par le Pape : "Une foi authentique – qui n’est jamais confortable et individualiste" se heurte avec des réactions encore fortement marquées par des remarques telles celle que je viens de recevoir : "Et maintenant nous allons être avec d'autres familles et ça sera une célébration impersonnelle"... Non, ce sera au contraire une vraie célébration d'Église ! 

Je relis cet extrait du texte du Pape "Étant donné que cette Exhortation s’adresse aux membres de l’Église catholique, je veux dire avec douleur que la pire discrimination dont souffrent les pauvres est le manque d’attention spirituelle. L’immense majorité des pauvres a une ouverture particulière à la foi ; ils ont besoin de Dieu et nous ne pouvons pas négliger de leur offrir son amitié, sa bénédiction, sa Parole, la célébration des Sacrements et la proposition d’un chemin de croissance et de maturation dans la foi. L’option préférentielle pour les pauvres doit se traduire principalement par une attention religieuse privilégiée et prioritaire." Pouvons-nous, un instant imaginer que pour faire plaisir à ceux qui ont les moyens spirituels d'oser demander : "N'y a t-il pas possibilité de baptiser notre enfant que dans notre intimité familiale ?" il faille dire à d'autres, plus loin de ce que l'on considère comme la norme dans l'Église, que nous organisons différentes célébrations en fonction de ce que nous percevons de leur foi ?

Pour ma part, je m'y refuse ! Je n'ai pas donné ma vie comme prêtre pour ça ! Je refuse d'être considéré comme un "fonctionnaire" de l'Évangile. 

Tant pis, si je choque, tant pis si je ne suis pas compris, mais au moins j'aurais le sentiment d'être vrai dans mon service de la mission ! 

dimanche 17 novembre 2013

Médaillé...

Deux municipalités de mon ancien doyenné ont souhaité me remettre la médaille de la ville. Dans le contexte de laïcité que connait notre pays, ce geste revêt pour moi plusieurs significations. 

Tout d'abord, à travers la personne de leur curé, les maires de ces communes ont reconnu que la communauté chrétienne est partie-prenante de la vie des villes et villages. Pas la seule, mais qu'avec d'autres, elle participe à l'harmonie de l'ensemble de la communauté humaine. C'est dans ce sens que j'ai toujours souhaité entretenir avec elles une coopération respectueuses à la fois de chacun et des rôles de chacun.

 

Ensuite, il me semble que le prêtre doit assurer de manière lumineuse sa mission là où il est envoyé. Je m'explique : on ne choisit pas sa mission, on la reçoit. Je n'ai pas choisi d'aller à Saint Jean de la Ruelle, mais j'ai reçu cette mission comme un don, comme un cadeau, parce qu'il y avait là des gens à servir, à accompagner et à aimer.


Cette médaille de la ville de Saint Jean de la Ruelle me rappelle l'extraordinaire diversité de cette commune ! Diversité des origines, c'est ce qui m'a le plus marqué, mais aussi diversité des chemins de vies. Tous ont leur grande valeur et j'en rends grâce ! Elle me rappelle aussi qu'en 2006, dans une église embellie et restaurée pour son centenaire, Christophe Chaillou et moi-même avons joint nos noms dans un document inséré dans l'autel afin de rappeler aux générations futures ce beau chantier.


À Ingré, en 14 ans, j'ai connu et travaillé avec trois maires différents. Plusieurs occasions nous ont été données de travailler ensemble : Travaux de restauration de l'église, de projets conduits la main dans la main, en particulier lorsqu'il a fallu, dans l'urgence, trouver des solutions après que la tempête Xynthia ait arraché la toiture de l'église, inaugurations... Implication de l'aumônerie Képhas dans la vie de la cité... Mais surtout, et je me réjouis que la remise de médaille ait eue lieu lors de la visite des représentants de la commune italienne de Castel Maggiore, suivi et participation à des temps forts du jumelage !



Le Christianisme est la religion de l'incarnation... Ces remises de médailles me permettent de vérifier qu'on ne peut être témoin du Christ que si l'on est aussi témoin des hommes et femmes de ce temps ! 

lundi 9 septembre 2013

Cléry Saint André...

Certains se demandent où j'ai atterri... Eh bien, avant que je ne fasse moi-même un reportage sur la basilique Notre-Dame, vous pouvez déjà consulter cette page de wikipedia...



http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_Notre-Dame_de_Cl%C3%A9ry-Saint-Andr%C3%A9

Pelerinage Diocésain à Notre-Dame de Cléry

En ce dimanche 8 Septembre 2013, en la fête de la Nativité de la Vierge Marie, Monseigneur Jacques Blaquart, évêque d'Orléans, est venu présider le pèlerinage diocésain à Notre Dame de Cléry. Ce pèlerinage a été, pour la communauté chrétienne du Groupement Paroissial de Cléry, de m'accueillir comme son nouveau pasteur...

dimanche 8 septembre 2013

Fête de Notre-Dame de Cléry

En ce jour de la fête de la Nativité de la Vierge Marie, la basilique Notre-Dame de Cléry accueillera des pèlerins venus de tout le diocèse, et particulièrement les malades, hospitaliers qui se dévouent à leur service lors des différents pèlerinages à Lourdes. 

Pour ma part, ce sera une "première" en tant que prêtre chargé de la basilique et du groupement paroissial. 

Notre-Dame de Cléry, priez pour nous et sauvez la France.

Installation de l'équipe de prêtres solidairement responsable...

L'installation de l'équipe de prêtres solidairement responsable du Pôle missionnaire "Ouest" a eu lieu en la Collegiale St Liphard de Meung sur Loire le Vendredi 6 Septembre.

À cette occasion, l'évêque nous a demandé de vivre une vraie fraternité sacerdotale.
Photo Diocèse d'Orléans